Depuis ce lundi, suite aux récentes décisions prises par le Comité de concertation, il est maintenant possible de se réunir par groupe de dix personnes à l'extérieur. Rappelons que ces personnes ne font pas partie de notre bulle proche et qu'il est donc indispensable de continuer à respecter les gestes barrières comme la distanciation sociale et le port du masque. La présidente du GEMS, Erika Vlieghe, craint malheureusement que la population n'ait pas saisi cette nuance. Dans un entretien accordé au Laatste Nieuws, elle insiste sur l'importance de continuer à maintenir ses efforts. " Soyons clairs : il s’agit de quelque chose de complètement différent de la bulle des dix d’il y a un peu moins d’un an. Il s’agissait de contacts étroits. Ici, il ne s’agit pas de contacts étroits".

Si la tentation de se rapprocher des personnes composant cette bulle de dix personnes est forte, il est indispensable de "faire preuve de bon sens" et de "prendre ses responsabilité" pour l'experte. "Nous avons fait tant d’efforts depuis si longtemps. A Noël. Au Nouvel An. Nous avons prouvé que nous pouvions le faire. Ne gâchons pas tout maintenant", a-t-elle conclu.