A partir du 26 avril, il sera à nouveau possible de se regrouper à 10 personnes en extérieur, et non plus 4 comme c'est le cas actuellement, en respectant bien sûr les distances de sécurité. C'est ce que le Comité de concertation a décidé ce mercredi.

Cette bulle extérieure sera réduite à 3 personne (en plus du foyer) de minuit à 5 heure du matin. Il s'agirait d'un garde-fou pour contrebalancer la levée du couvre-feu (le 8 mai) et ainsi éviter de gros rassemblements en extérieur.

Le plan plein air attendu pour le 8 mai

Le plan "plein air", originellement prévu pour avril, débutera quant à lui le 8 mai, en même temps donc que la réouverture des terrasses. Et cela toujours en étant conditionné à l'évolution de la situation épidémiologique, de la pression sur les hôpitaux et de la vaccination. Deux objectifs doivent ainsi être remplis pour que le plan plein air puisse commencer à cette date : 7 personnes sur 10 de plus de 65 ans doivent être vaccinées et la situation en soins intensifs doit être "normalisée".

Les activités organisées à l'extérieur pourront alors regrouper 25 personnes (sans limite d'âge). Les jeunes jusqu'à 12 ans inclus pourront eux se regrouper à l'intérieur, mais au nombre de 10. Des représentations culturelles et cultuelles ainsi que d'autres réceptions seront autorisés à rassembler jusqu'à 50 personnes à l'extérieur. Ce qui signifie aussi que les parcs d'attraction devraient pouvoir à nouveau acceuillir leurs visiteurs à cette date, ainsi que les brocantes et les marchés aux puces.

Pour ce faire, les ministres compétents lanceront prochainement une série d'expériences "pilotes" dans les secteurs sportif, culturel et de l'événementiel, dans le but de comprendre quelle est la façon la plus sûre d'organiser ces événements. 

Les modalités d'organisation des camps pour jeunes et des activités dans un contexte organisé pendant l'été seront quant à elles déterminées fin avril.

Bulle de 2 à l'intérieur

La bulle de 1 s'apprête à exploser officiellement le 8 mai prochain également. Le Codeco a acté cette décision, prenant sans doute conscience du fait que cette mesure, particulièrement stricte et en place depuis la fin 2020, n'était plus suffisamment suivie.

Il ne s'agit toutefois pas d'un assoupissement XXL, puisque la bulle de 1 va devenir bulle de... 2. Entendez par là qu'il sera désormais possible de recevoir, dans votre foyer, deux personnes hors de votre ménage, sans masque ni distanciation sociale. Ce qui devrait déjà permettre de ne plus avoir à choisir, par exemple, entre son père ou sa mère.