Celui-ci était interrogé devant le parlement francophone bruxellois par Christophe De Beukelaer (cdH) qui est revenu sur l'état des lieux de la mauvaise santé financière du secteur culturel à Bruxelles réalisé par Graydon. Selon cette étude, à la suite de la crise, le taux d'entreprises saines a chuté de 91% à 51% dans le secteur. En un an, le nombre d'entreprises en difficulté financière a plus que quintuplé, passant de 3 à 18% d'entreprises culturelles en risque de faillites et de 6 à 30% d'entreprises en besoin de liquidité. Graydon dénombre 3 072 entreprises culturelles bruxelloises à aider en priorité.

Rappelant que la Commission Communautaire n'est pas compétente pour les SPRL et SA du secteur qui dépendent de la Région où le dossier est géré par la secrétaire d'Etat Barbara Trachte, Rudi Vervoort a annoncé que les ministres francophones bruxellois en charge des matières CoCof avaient décidé jeudi de réserver une aide supplémentaire de près de 90.000 euros pour soutenir les asbl culturelles francophones de la capitale dans la prise en charge de leurs frais fixes dont le loyer. Cela représentera des montants allant de 500 à 2.000 euros par asbl Ces aides seront versées d'ici l'été. Elles s'ajoutent aux subsides de crise de 2020 qui ont été reconduits en 2021, a-t-il précisé.