Belgique

L'arrêt vient d'être publié ce matin même par la Cour de Justice Européenne au Luxembourg. Jusqu'ici les pompiers travaillant depuis leur domicile durant leur garde n'étaient pas rémunérés.

Mais cela va désormais changer. Le temps à domicile est désormais considéré comme un temps de travail. (voir photo de l'arrêté ci-joint-. « C'est un soulagement pour tous les pompiers de Belgique et d'Europe. Je pense que beaucoup de pompiers volontaire vont sortir le champagne aujourd'hui, c'est un long combat qui s'achève enfin » s'exclame Pierre Joassart, avocat et représentant des pompiers de Nivelles à la cour de Justice Européenne aujourd'hui. Le droit européen a donc tranché et cette décision est irrévocable, aucun recours ou appel ne pourra revenir dessus.

© D.R.

Avant ça, lorsque le pompier, qu'il soit volontaire ou professionnel, et en attente d'un départ vers un feu, à domicile ou en caserne, n'était pas payé pour l'ensemble de son temps d'attente. Pourtant sa disponibilité au travail est telle qu'il doit pouvoir intervenir dans des délais très brefs. Avec la décision rendue ce matin, ce ne sera plus le cas et une rémunération sera accordée.

Cette décision était attendue et réclamée depuis des années par les pompiers et les syndicats représentants du corps de métier.

© D.R.