Le gouvernement fédéral a déjà déboursé 27 milliards d'euros pour contrer la crise du coronavirus, selon les chiffres publiés le week-end dernier par le Conseil Supérieur des Finances. Les mesures de protection pour les familles, comme le chômage temporaire ou le droit passerelle pour les indépendants, représentent une part importante des dépenses.

Le chômage temporaire et le droit passerelle ont absorbé ensemble 11,2 milliards d'euros, soit 30% de l'ensemble de la facture corona. C'est même plus que ce qui a été dépensé pour lutter contre la maladie elle-même (9,6 milliards d'euros).

La facture pour les Régions s'élève pour sa part à 9,4 milliards d'euros. Elles se sont concentrées principalement sur l'accompagnement des entreprises.