Le Vlaams Belang reste en Flandre le premier parti en termes d'intentions de vote, à 27,3%, en progression par rapport à son score de septembre dernier, alors qu'en Wallonie, le PS se tasse face à une progression d'Ecolo et du PTB, indiquent les résultats du Grand baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM publiés vendredi soir.

En Wallonie, le PS perd, selon ce sondage, 2,3 points par rapport à son résultat lors du scrutin régional du 26 mai dernier. Le MR réussit un parfait statu quo en obtenant 20,5% des intentions de vote - il avait décroché 20,5% des voix en mai.

Ecolo est donné en progression, avec 17,2% des intentions de vote, soit 2,3 points de mieux qu'aux élections de mai, où il avait capté 14,9% des voix. Le PTB recueille 16,5% des intentions de vote, soit de 2,7 points de plus par rapport aux dernières élections, quand le parti de gauche radicale avait obtenu 13,8% des voix.

Le cdH perdrait, avec 8,8% des intentions de vote, 2,9 points par rapport aux élections. Et avec 4,7% des intentions de vote, Défi plafonne en Wallonie, indique le sondage.

Au nord du pays, le Vlaams Belang consolide, avec 27,3% des intentions de vote, sa position de premier parti, déjà obtenue en septembre lors du précédent "grand baromètre".

Il caracole en tête, devant la N-VA, deuxième, pointée à 22,1%, qui se tasse. Derrière, avec 11,4% des intentions de vote, le CD&V fait 2,8% de moins qu'aux élections de mai dernier. L'Open Vld recueille quant à lui 9,9% des intentions de vote (3,6% de moins que lors des élections de mai) et passe sous la barre symbolique des 10%. Il est devancé par Groen, pointé à 10,7%. Le sp.a obtient 8,9% des intentions de vote, le PVDA (le PTB au nord du pays) 8,4%.

A Bruxelles, Ecolo domine toujours le paysage politique, avec 19,7% des intentions de vote mais en connaissant un fléchissement par rapport aux élections (21,6%) et par rapport au sondage de septembre (21,4%).

Le PS ne profite pas de ce recul pour dépasser son partenaire de gouvernement régional, commente le journal 'Le Soir'. Il engrange 18,9% des suffrages, en très légère baisse. Le MR, dans l'opposition, se maintient, autour des 16%. Plus loin dans le classement, le PTB conserve, comme en Wallonie, sa place de quatrième parti dans la capitale.

Ce sondage a été réalisé du 29 novembre au 6 décembre auprès de 2.508 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 983 en Wallonie, 999 en Flandre et 526 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale. Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95%, est de +/-3,1 en Wallonie et en Flandre et de +/-4,3 à Bruxelles