Jusqu'ici, la Croix-Rouge a déjà engagé 4,7 millions d'euros dans les activités de première urgence, l'aide alimentaire et l'hébergement. Elle entame à présent un nouveau volet de son plan de redistribution des dons, celui du versement d'une somme de 11 millions d'euros qui sera répartie entre les personnes sinistrées en situation précaire.

Cette aide financière directe sera distribuée via l'intermédiaire des CPAS dans les communes sinistrées. Environ 10.000 personnes devraient en bénéficier. Le montant alloué sera de 650 euros par personne isolée précarisée, augmenté de 195 euros par personne attachée au foyer, précise la Croix-Rouge.

Ce don sera octroyé aux personnes sinistrées titulaires du RIS (revenu d'intégration sociale), émargeant au CPAS, en médiation de dettes, bénéficiaires de la GRAPA (garantie de revenu aux personnes âgées), de l'aide aux personnes âgées, mais aussi les bénéficiaires d'allocations d'invalidité?

Les 40 millions de dons seront totalement redistribués aux personnes sinistrées victimes de la catastrophe, endéans un plan d'actions établi pour les huit mois à venir.

Parallèlement à cette opération inédite, la Croix-Rouge de Belgique poursuivra ses actions de terrain, notamment durant l'hiver.