Belgique

La direction de Thomas Cook Belgique a annoncé lundi, lors d'un conseil d'entreprise, que le voyagiste restait opérationnel sur notre territoire, relayent les syndicats.

Les enseignes sont ouvertes pour traiter les dossiers en cours mais aucun nouveau client n'est accepté par mesure de précaution.

Le voyagiste britannique Thomas Cook a annoncé lundi qu'il faisait faillite, déclenchant le rapatriement sans précédent de ses quelque 600.000 clients en vacances dans le monde.

Les activités se poursuivent en Belgique pour le moment, a annoncé, au petit matin, l'entreprise active en Belgique sous les marques Thomas Cook et Neckermann.

L'information a été confirmée aux syndicats un peu plus tard, lors d'un conseil d'entreprise. "La direction nous a précisé qu'elle ne ménageait pas ses efforts pour trouver des solutions et limiter autant que possible les dommages", a déclaré Patrick Van Holderbeke, du syndicat ACV Puls (pendant flamand de la CNE - CSC).

La réunion entre syndicats et direction débutée lundi matin à 9h est désormais terminée. "Nous sommes, en ce moment, assaillis de questions à la suite de la communication plutôt vague délivrée ce matin par la direction", a complété le syndicaliste.

Un deuxième conseil d'entreprise suivra lundi après-midi, compte tenu des interrogations qui subsistent.


Le centre de contact de Thomas Cook assailli d'appels

Le centre de contact de Thomas Cook Belgique voit affluer lundi "beaucoup, beaucoup de questions" de la part des clients inquiets. Le tour-opérateur leur répond que, pour l'instant, "tout se poursuit comme prévu". A l'étranger, les voyageurs sont également tenus informés de la situation via les guides touristiques.

Certaines personnes veulent annuler leur voyage, mais cela implique un coût. "Ici s'appliquent les conditions normales d'annulation. Il faut les remplir", précise le voyagiste.

Quelque 10.000 Belges sont actuellement à l'étranger avec le tour-opérateur. Mais on ignore encore combien de clients ont procédé à une réservation pour les prochains mois.

Test-Achats ouvre un numéro spécifique lié au dossier Thomas Cook

L'organisation de défense des consommateurs Test-Achats, également sollicitée par des voyageurs inquiets quant à leurs vacances avec Thomas Cook Belgique, a ouvert lundi un numéro de contact pour répondre aux questions. Il s'agit du 02/542.33.33 (02/542.34.34 pour le public néerlandophone). "Nous pouvons renseigner les voyageurs sur leurs droits", indique un porte-parole. "Normalement, tous les frais d'un voyage organisé (hôtel + vol) sont couverts. En cas de faillite, le Fonds de garantie voyages fera son possible pour que les vacances se poursuivent, ou les remboursera."

Cela ne concerne que les frais du voyage et pas les dépenses supplémentaires comme les vaccinations, etc.