Le nord du pays collecte ainsi encore trop peu d'informations utilisables dans ce cadre, la coordination entre les différents niveaux de pouvoir concernés n'est pas toujours claire et le contrôle du respect de cette réglementation n'est pas suffisamment dissuasif pour éviter les traitements inadéquats, souligne notamment la Cour.

"La Flandre traite les déchets d'équipements électriques et électroniques de manière peu performante et ne se montre donc pas à la hauteur de ses ambitions en matière de recyclage", ajoute-t-elle. "De manière générale, le contrôle du respect de la réglementation est trop complexe, insuffisant et morcelé", conclut la Cour.