La situation épidémiologique se dégrade au nord du pays. Alors que la Flandre affichait des chiffres moins inquiétants que ceux observés dans le reste du pays jusqu'à il y a peu, il semblerait que la tendance ait changé. Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral, l'expliquait ce lundi 26 octobre. "Toutes les provinces du pays sont concernées par la deuxième vague, détaillait l'infectiologue lors du traditionnel point presse. Mais on observe un décalage de 10 jours entre la Flandre et la Wallonie."

Face à ces observations, le ministre-président flamand a décidé de réunir un conseil des ministres extraordinaire. "La situation est très grave", a expliqué Wouter Beke, le ministre flamand de la Santé, peu avant le début de la réunion prévue à 18h. "Nous allons maintenant décider d'un ensemble de mesures pour combattre le virus dans un délai relativement court", a quant à lui déclaré le ministre des Affaires intérieures Bart Somers (Open Vld).

A 19h, lors d'une conférence de presse, Jan Jambon a annoncé plusieurs nouvelles mesures. L'objectif de ces mesures, a expliqué M. Jambon, est de limiter les contacts physiques. "Nous ne vous demandons pas expressément de rester chez vous, mais bien de rencontrer le moins de monde possible".

Les mesures suivantes entreront en vigueur dès vendredi :

- le couvre-feu ne sera pas étendu, il reste d'application entre minuit et 5h du matin

- tous les événements sont interdits (foires, marchés de Noël, patinoires), sauf les marchés hebdomadaires qui restent autorisés.

- tous les bâtiments culturels ferment, sauf les bibliothèques

- seulement 2 personnes pourront aller dans les magasins ensemble, ou alors un adulte et un enfant

- l'accent doit être mis sur le télétravail

- les lieux de culte et cérémonies religieuses ne devront rassembler que 40 personnes maximum

- dans le domaine sportif, il n'y a aucune restriction pour les moins de 12 ans. En ce qui concerne les plus de 12 ans, le sport extérieur n'est autorisé qu'avec 4 personnes maximum. Les compétitions sportives professionnelles se feront à huis clos. Les piscines, centres de fitness ou bowlings sont fermés

- l'enseignement supérieur se fera en distanciel, mais il y aura une plus grande tolérance pour les premières années

- les activités de jeunesse sont interdites pour les plus de 12 ans. Les moins de 12 ans ne peuvent pas faire de nuitées à l'extérieur

- dans les maisons de repos, les contacts rapprochés sont limités à une personne, mais la visite d'une personne supplémentaire est possible, à condition que celle-ci porte son masque et respecte les distances.

- des contrôles seront organisés dans les transports. Ceux qui ne porteront pas le masque seront verbalisés. 

L'exécutif flamand n'a fixé aucun terme pour ces mesures. Celles-ci feront l'objet d'une évaluation au jour le jour.