Cela signifie que les voyages non essentiels ne sont toujours pas permis hors de nos frontières. La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a voulu avertir les Belges sur Bel RTL ce vendredi matin. "Des contrôles aux frontières seront effectués pendant les vacances de Pâques. Comme à Carnaval."

Les policiers seront-ils présents en nombre suffisant? "On ne peut pas avoir un policier à chaque coin de rue, mais la police est là pour maintenir l'ordre. Il ne faut pas avoir la crainte d'une amende, mais l'intention doit être qu'on respecte les mesures sanitaires, car ça aide tout le monde à réduire le nombre de contaminations" a-t-elle précisé. Tout en précisant que le travail des policiers était réellement difficile avec la crise. "C'est dur de demander aux gens de respecter les mesures sanitaires, ce n'est pas agréable (...) on connaît très bien la raison pour laquelle on a pris les mesures. La police n'est pas là pour déranger ou ennuyer le monde, mais elle est là pour protéger les soins de santé" a-t-elle affirmé.

Elle a également estimé que la police devra travailler main dans la main avec les autorités locales pour assurer un bon déroulement des opérations.

Les voyages en Belgique sont par contre autorisés par le Premier ministre De Croo et son gouvernement. Ce qui signifie que la population devra se faire tester et assurer des quarantaines nécessaires afin d'éviter un maximum les contaminations. "Le comité de concertation et le Conseil des ministres ont approuvé un accord de coopération sur le respect des quarantaines et des testings. Les parlements des entités fédérées et le Parlement fédéral doivent juger, approuver et voter cet accord de coopération. Après cela, on va avoir un contrôle encore plus renforcé sur les quarantaines (au retour) et les testings."

Annelies Verlinden a également précisé que les gares et les trains allaient être vivement contrôlés. Grâce notamment à un système de filtrage mis en place avec des SMS envoyés aux gens pour les suivre la capacité dans les wagons.

"Le nombre de sièges qui peuvent être occupés dans les trains est limité pendant les vacances de Pâques pour éviter qu'il y ait trop de monde dans les trains vers les lieux touristiques" conclut-elle.