Belgique

Après Twitter, la monarchie belge dispose désormais d'une page Facebook, une présence renforcée sur des réseaux sociaux dont le roi Philippe appelle à faire un usage raisonnable pour ne pas sombrer dans l'"hyper-connexion".

Ouverte samedi, la page Facebook ne comporte pour le moment que quelques photos de la famille royale et est ouverte aux commentaires. Mais ceux jugés "inappropriés peuvent être supprimés", ont averti ses gestionnaires, dans un pays où coexistent un attachement à la monarchie et, principalement en Flandre néerlandophone, un courant républicain.

La monarchie belge dispose d'un compte Twitter depuis deux ans. "Les médias sociaux nous rapprochent. Les progrès de l'informatique et de l'internet sont fascinants", a déclaré lundi le souverain belge, âgé de 55 ans, lors de son traditionnel discours télévisé prononcé à la veille de la fête nationale et deuxième anniversaire de son règne.

Mais il a mis en garde contre une "hyper-connexion", regrettant que "parfois, le monde virtuel envahit notre vie". Estimant que "cela peut conduire à des relations superficielles qui ne laissent plus le temps au ciment humain de +prendre+" et que "la surinformation nous arrive souvent sous la forme d'un 'prêt à penser' pré-formaté", ce père de quatre enfants a alors lancé un plaidoyer en faveur de "relations réelles et profondes".