La N-VA est créditée d'intentions de vote la ramenant au niveau de son score gagné aux élections de 2010, selon un sondage VRT-De Standaard qui confirme une tendance à la baisse observée ces derniers mois dans d'autres enquêtes. Dépassé par Maggie De Block (Open Vld), le président de la N-VA Bart De Wever est également en perte de vitesse dans le classement des personnalités les plus populaires, toujours emmené par le ministre-président Kris Peeters (CD&V).

Selon ce dernier sondage, la N-VA reste le parti le plus populaire de Flandre, avec 27,9%, un score un peu en-deça de celui réalisé en juin 2010 (28,2%). Dans les précédentes enquêtes, les nationalistes culminaient au-dessus des 30%.

Avec 19%, le CD&V confirme sa progression et reste le deuxième parti, selon la VRT-De Standaard, alors que l'Open Vld reprend des forces, à 13,8%, presqu'au niveau de son score de 2010.

Le sp.a recule, à 13,4% au contraire de Groen (10%) qui se retrouve bien au-dessus de 2010 (7,1%). Le VB est stationnaire, à 10,6% alors que le PvdA (PTB) pointe à 3,9%.

Il ressort également du sondage que 52% des personnes interrogées ont confiance dans le gouvernement fédéral, soit 7% de plus que lors de l'exercice précédent. Singulier également, 60% des Flamands disent soutenir le Premier ministre Elio Di Rupo.

Le gouvernement flamand bénéficie pour sa part d'un taux de confiance de 70% alors que le ministre-président Kris Peeters obtient 73%. Ce dernier est plébiscité à la fois comme futur Premier ministre et ministre-président.

1.014 personnes ont été interrogées pour ce sondage, entre le 23 et le 7