Belgique

La N-VA a déposé une proposition de loi prévoyant une privatisation partielle de la SNCB, en vue de la libéralisation annoncée du rail en 2023, rapportent mercredi la Gazet Van Antwerpen et Het Nieuwsblad.

Le quatrième "paquet ferroviaire" de l'Union européenne prévoit qu'à compter de 2023, les autorités compétentes puissent accorder des contrats de service public par appel d'offres ouvert à toutes les entreprises ferroviaires de l'UE, sauf dans des cas particuliers.

Dans la proposition N-VA, l'Etat resterait actionnaire majoritaire, comme c'est le cas pour Proximus et Bpost, mais le plan de transport et la gestion des gares deviendraient des compétences régionales.