Afin de rendre le bâtiment principal toujours accessible, un itinéraire alternatif a été prévu. Le chemin piétonnier va donc subir une métamorphose complète, dans le but de le faire ressembler à ce qu'il était durant l'entre-deux-guerres. La rénovation devenait urgente, alors que le chemin souffre depuis des années de la pourriture du béton. Les travaux le rendront plus résistant contre les effets de la mer et des intempéries.

Les travaux préparatoires sont déjà terminés, avec notamment la construction d'un barrage d'un mètre de haut pour tenir le chantier au sec. Un itinéraire alternatif a été prévu, et permettra d'accéder au bâtiment principal.

La fin des travaux est prévue dans le courant de l'année 2025. L'ensemble du projet coûtera plus de dix millions d'euros. Le gouvernement flamand lui a, quant à lui, alloué une somme de 6,1 millions d'euros.