Elle s'accompagnera d'une nouvelle réglementation décidée en décembre dernier par le gouvernement wallon, rappelle mercredi le ministre régional en charge de cette activité, Willy Borsus. Cette réglementation prévoit notamment des modifications au calendrier, l'interdiction de pêche de nouveaux poissons ou encore l'imposition de nouvelles mesures concernant les modalités des concours, les outils proscrits, les conditions de détention, du transport et de la vente des poissons.

Deux nouveaux permis de pêche ont par ailleurs vu le jour: le permis 'C' (pour la pêche de nuit à la Carpe) et le permis 'L' (pour la pêche en barque dans le Lac de la Plate-Taille).

"L'ouverture de la pêche à la truite est toujours un moment très convivial mais cette année encore il faudra respecter scrupuleusement les règles sanitaires dues au covid-19", a souligné le ministre Borsus.

Selon ce dernier, la Wallonie compte quelque 65.000 pêcheurs annuels, un chiffre qui est passé à 80.000 pendant la crise.