Le bourgmestre demande au ministre fédéral de la Mobilité François Bellot d'élaborer un plan d'urgence pour faire face à ce genre de difficultés à l'avenir. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent une affluence très importante à la gare, malgré les mesures de distanciation sociale contre la propagation du coronavirus. Cette situation a été provoquée par des problèmes sur le réseau ferroviaire.

Les voyageurs, d'abord bloqués, ont pu progressivement quitter la gare avec différents trains.

Selon le bourgmestre, encore 1.000 personnes se trouvaient dans la gare après 22 heures. Il souhaite rencontrer le gouvernement fédéral afin de prévoir un soutien supplémentaire et un plan d'urgence dans ce genre de cas. Bart Tommelein a par ailleurs demandé à la police d'agir plus sévèrement afin de faire respecter l'obligation du port d'un masque buccal dans la ville.


Van Ranst s'agace mais supprime son tweet

L'épidémiologiste Marc Van Ranst a décidé de réagir suite à cet attroupement à la côte. Dans un tweet qu'il a ensuite supprimé, ce dernier était une nouvel fois très alarmiste suite aux vidéos qui circulaient sur les réseaux. "Chers touristes, c'était une catastrophe à Ostende aujourd’hui (Ndlr : lire vendredi), aussi bien à la plage qu’à la gare. Vous pouvez oublier le coronavirus, mais lui ne vous oublie pas. À ce rythme on retournera très vite dans nos maisons avec un lockdown generalisé.”

Une réaction qui a à nouveau fait le buzz sur la toile mais qui a été retirée par l'intéressé. En effet impossible de retrouver une trace de cette déclaration qui s'est finalement muée en petit avertissement à la population. "Mes amis, cela ne fonctionnera pas ainsi"