Devenir policier, certains en rêvent mais ne savent pas forcément par où entamer leur démarche. Comme chaque année, à l'occasion de la fête nationale du 21 juillet, la police fédérale vient à leur rencontre. Un "village policier" aura lieu toute la journée à destination du public. Mais Covid oblige, il se tiendra cette année de manière virtuelle.

De 10h à 16h, les participants pourront découvrir les différents métiers et les différentes possibilités de carrière au sein de la police intégrée: tant au niveau fédéral que dans les zones de police locale. Ces possibilités de carrière sont nombreuses et variées. Il faut dire que la police emploie près de 45.000 dans notre pays et que l'ambition de la ministre de l'Intérieur, annoncée en début de législature, est de recruter 1600 nouveaux policiers par an, pour pallier au manque d'effectif criants qui se fait sentir dans de nombreuses zones, et niveau fédéral.

"La police intégrée, c'est 1400 personnes qui partent à la pension chaque année" explique Raoul Moulin de la CSC Police. "Lorsque l'ancien ministre de l'Intérieur Jan Jambon est entré en fonction, le recrutement est tombé à 800 personnes par an. Ce n'est pas comme cela qu'on va pallier au manque d'effectifs".

Aujourd'hui, le nouveau gouvernement semble toutefois désireux d'investir à nouveau dans le recrutement. "C'est positif de vouloir aller dans cette direction, mais nous restons dubitatifs quant à cet objectif ambitieux de 1600 nouvelles recrues par an." Il faut dire que les procédure de recrutement sont complexes. "Il faut parfois compter deux ans entre le moment où un candidat envoie sa lettre de motivation et le moment où il peut entrer en académie de police!". Deux ans, auxquels il faut encore rajouter 18 mois de formation. Rattraper le temps perdu ne se fera pas en un jour...

La procédure de recrutement devrait toutefois être raccourcie dans les prochains mois. Lundi midi, il y avait 967 inscrits au village virtuel du 21 juillet. "C'est un chiffre plutôt élevé si on tient compte du fait qu'il s'agit d'une bourse à l'emploi qui a lieu en plein mois de juillet, et un jour férié" indique-t-on à la police fédérale. Parmi eux, il y aura peut-être de futurs inspecteurs qui rejoindront les rangs des forces de l'ordre dans les prochains mois. Les inscriptions sont ouvertes, en ligne, jusque mardi matin sur www.jobpol.be.