"Cela a commencé par l'aéroport de Gosselies à la fin de l'année dernière puis, en février, par le quartier européen", détaille la ministre. "Le 1er avril, ce sera le tour des aéroports, des gares et des métros. En juin, ce seront les ambassades, par étapes aussi", pour terminer par les institutions juives à Anvers et Bruxelles.

La ministre a assuré que les policiers disposaient "de la formation et des moyens pour se défendre et pour sécuriser tous ces endroits".