Belgique L’ex ministre-Président wallon se dit "triste pour la Wallonie", après la folle semaine écoulée.

La semaine wallonne écoulée a été agitée. Votre sentiment en tant qu’ex-ministre-Président wallon ?

"Je suis surtout triste pour la Wallonie. Cela donne une image désastreuse d’institutions dont on a tout fait pour montrer qu’elles étaient un lieu de pouvoir important. (...)

Magnette veut une grande réforme fiscale avec une taxe sur les revenus du capital.

Pour Paul Magnette, le débat ne doit plus porter sur la nécessité de réaliser la transition écologique. Mais sur les manières d’y arriver. "Quand je lis les propositions du MR, on voit qu’ils n’ont jamais réfléchi à la question , assène-t-il. (...)