Elle revient notamment sur les nombreuses critiques dont elle a fait l'objet durant toutes ces années. "On me disait souvent 'Ta mère ne pouvait pas prendre la pilule?' ou 'Tu es une bâtarde'. Mais aussi que je cherchais les problèmes et que je mettais tout le pays dans l'embarras. Cela a duré très longtemps avant que je puisse dire que je ne voulais pas être traitée de la sorte. Parce que si cela avait continué comme ça, j'aurais certainement péri doucement de l'intérieur."

Delphine raconte aussi la relation entre sa mère Sybille de Selys Longchamps et le Roi Albert. "Ils sont restés 18 ans ensemble et c'était une histoire d'amour fantastique. Albert était l'homme de sa vie. En plus, j'avais beaucoup de contacts avec lui. Parfois, il appelait ma mère pendant des heures. On partait aussi de temps en temps en vacances ensemble. Il a joué un grand rôle dans ma vie."

"Lorsque j'avais 17 ans, j'ai appris qui était mon vrai père", poursuit Delphine. "Ma mère n'avait pas voulu me le dire plus tôt, parce qu'elle craignait que je parle et que cela cause un énorme scandale. Elle ne voulait pas avoir de problèmes car elle avait un grand patriotisme. Elle a choisi de se sacrifier pour sauver le pays".

Tout a changé en 1999, quand l'existence de Delphine a été rendue public, peu avant le mariage de Philippe et Mathilde. Harcelée par les paparazzi, Delphine a mal vécu cette période. Un jour, Albert a pris son téléphone pour la contacter. "Il a explosé. 'Tu n'es pas ma fille, ne m'appelle plus jamais!'. J'avais 33 ans à l'époque et ce furent les derniers mots que j'ai entendu de sa bouche."

"Je me sentais trahie"

A partir de là, la relation entre Delphine et Albert est devenue inexistante. "Je l'appelais, je lui écrivais, mais je n'avais jamais de réponse. J'ai aussi essayé de le joindre via des personnes qui le connaissaient mais ça ne donnait rien non plus."

Delphine regrette aussi que cette affaire ait pris une telle tournure. "J'étais considérée comme une honte, j'étais le 'linge sale' d'Albert. Donc je voulais être considérée comme ses autres enfants", confie-t-elle, trouvant "dégoûtant" que son père n'ait pas voulu se soumettre au test ADN dans un premier temps. "Je me sentais trahie parce que je l'avais protégé durant toutes ces années Je l'ai aimé. Est-ce que je ressens de l'amour pour mon père aujourd'hui? Je ne peux pas vraiment dire ça."

Elle a finalement gagné son long combat, puisqu'elle est devenue officiellement la fille d'Albert le 1er octobre dernier. "Je ne recevrai pas l'amour de mon père. Peut-être pas non plus de mes frères et ma soeur. Mais je me sens acceptée et je revis."

Depuis cette interview, Delphine a rencontré Philippe. Une rencontre qui a reçu l'approbation d'Albert.