Le personnel de la prison de Bruges travaille comme un dimanche ce lundi, en réaction à l'agression d'un agent pénitentiaire par un détenu, ont confirmé l'administration et le syndicat libéral VSOA (SLFP). Les prisonniers n'ont donc droit à aucune visite ni aucune promenade.

Lundi vers 11h30, un détenu s'en est pris à un agent. Ce dernier a été transporté à l'hôpital avec une blessure à la tête qui a nécessité sept points de suture.

Selon le syndicat VSOA, ce n'est pas la première fois que le détenu impliqué pose problème. "Il avait été placé dans le quartier de haute sécurité et devait être transféré dans une institution. Ce transfert est désormais prévu mercredi. D'ici là, le personnel travaillera selon le régime du dimanche", a expliqué le secrétaire permanent Eddy De Smedt.