Pas toujours bien comprise - ni appliquée -, la fameuse "règle des 4" disparaît à partir du 8 juin. Elle sera remplacée par une règle plus large où il sera possible de voir 10 personnes chaque semaine, en plus de celles de son foyer.

Erika Vlieghe et Marius Gilbert, membres du GEES (le groupe d'experts chargé du déconfinement en Belgique), s'étaient déjà exprimés à ce sujet ces derniers jours: la règle des 4, en vigueur depuis le 10 mai, était amenée à évoluer. On sait désormais sous quelle forme.

Sophie Wilmès a confirmé que les contacts sociaux allaient être élargis, en appelant au sens des responsabilités des citoyens. Concrètement, il sera désormais possible de voir 10 personnes chaque semaine, en plus de celles de son foyer. "C’est votre "bulle personnelle" élargie", a indiqué la Première ministre. "Cette règle compte pour chaque personne. 'Chaque semaine' signifie que ces personnes peuvent changer si vous le souhaitez. La limite de 10 par semaine aura pour conséquence de continuer à limiter les contacts malgré tout. De plus, elle permettra de savoir précisément avec qui vous avez eu des contacts plus rapprochés en cas de contamination."

Les réunions de groupe seront quoi qu'il en soit limitées à 10 personnes (enfants compris) en même temps, que vous vous voyiez à domicile ou à l'extérieur, dans un restaurant par exemple.

"La règle des '4 personnes' est définitivement remplacée", a précisé Sophie Wilmès. "Il vous sera donc possible d’élargir significativement vos contacts sociaux. Cela réjouira bon nombre d’entre nous, cela ne fait aucun doute. Cette opportunité est toutefois indissociable du sens des responsabilités dont chacun doit faire preuve. La possibilité de contrôler un droit individuel comme celui-ci est réduite. Dès lors, cette règle doit être suivie en bonne intelligence, dans l’esprit d’une protection mutuelle et réciproque sur le thème : 'en respectant les règles, je te protège et tu me protèges'. N’oubliez jamais qu’il en va d’abord de votre santé et de celle des personnes que vous aimez."


Cérémonies religieuses: 100 personnes maximum

Par ailleurs, les événements religieux tels que les mariages vont aussi être élargis: 100 personnes pourront désormais y assister (mais seulement 50 personnes pourront être présentes à la réception qui suivra, à partir du 1er juillet). Les messes vont donc pouvoir reprendre, à condition de respecter la distanciation sociale. Les rites avec contact physique sont par contre toujours interdits.

A partir du mois de juillet, ce nombre pourrait être élargi à 200 personnes, si la situation sanitaire le permet.