"La situation est particulièrement préoccupante en Wallonie", a affirmé Yves Van Laethem, infectiologue et porte-parole interfédéral, ce lundi 19 octobre. Si les chiffres grimpent sur l'entièreté du territoire, il semblerait que la seconde vague de coronavirus frappe davantage le sud du pays. Si l'on regarde le taux de positivité - le nombre total de tests positifs sur le nombre total de tests effectués -, l'on remarque que toutes les provinces wallonnes dépassent la moyenne nationale (14,7%): le Luxembourg (17%), le Brabant wallon (18,8%), Namur (20,1%), le Hainaut (20,3%), Bruxelles qui est considérée par Sciensano comme une province (22,5%) et Liège (26,5%). A contrario, aucune zone du nord du pays ne dépasse cette valeur: le Limbourg (7,3%), la Flandre Occidentale (7,4%), la Flandre Orientale (7,4%), Anvers (9,9%), le Brabant flamand (12,2%).

© Sciensano

>> Ces chiffres ont été rapportés ce 19 octobre et concernent la période du 9 au 15 octobre.

Si l'on compare ces chiffres avec ceux rapportés par Sciensano le 28 septembre, l'on remarque que le taux de positivité dans certaines provinces a grimpé en flèche. Ainsi, à Liège, il a quadruplé, passant de 6,8% à 26,5%. Ce qui signifie donc que désormais un peu plus d'un test sur quatre y est positif. Dans le Hainaut, ce taux est passé de 6% à 20,3%. À Bruxelles, de 10,1% à 22,5%. À Namur, de 4,6% à 20,1%. Dans le Brabant wallon, de 6,2% à 18,8%. Dans le Luxembourg, de 3,3% à 17%.

© Sciensano

>> Ces chiffres ont été rapportés ce 28 septembre et concernent la période du 18 au 24 septembre.

Mais la Wallonie n'est pas la seule à afficher un taux de positivité parfois trois à quatre fois supérieur à celui du 28 septembre. En Flandre également, les valeurs sont bien plus élevées qu'à l'époque, démontrant une hausse du nombre de contaminations qui concerne aussi le nord du pays. Celle-ci reste toutefois moins importante qu'au sud. Ainsi, Anvers affichait environ 4,7 tests positifs sur 100 tests effectués. Actuellement, cette valeur est de 9,9%. Dans le Brabant flamand, ce taux est passé de 4,1% à 12,2%. En Flandre Occidentale, de 2,6% à 7,4%. En Flandre Orientale, de 2,8% à 7,4%. Et enfin, dans le Limbourg de 2,3% à 7,3%.

© Sciensano

© Sciensano

À l'échelle nationale, le taux de positivité a également considérablement augmenté puisqu'il s'élevait à 4,9% le 28 septembre. Il est actuellement de 14,7%.