La task force vaccination a tranché : le vaccin AstraZeneca pourra être administré à tous les Belges de 41 ans et plus. La catégorie d’âge auquel il est réservé a été élargie, puisque ce vaccin était jusqu’ici réservé aux plus de 56 ans. Sabine Stordeur, coresponsable de la task force vaccination, a détaillé la raison de cet abaissement : "Quand vous faites une analyse bénéfices-risques de ce vaccin par catégorie d’âge, le risque d’hospitalisation et de décès est très très faible en dessous de 40 ans. Et donc avec un risque très faible, le risque d’événements adverses sévères, ces fameuses thromboses couplées à une chute de plaquettes, est légèrement plus élevé que dans les autres tranches d’âge. À 40 ans, les bénéfices sont largement supérieurs aux risques."

Concernant le vaccin Johnson & Johnson, il pourra finalement être inoculé à tous les Belges adultes, sans prérogative d’âge "La Fédération américaine du médicament (FDA) a effectué une analyse bénéfices-risques et il n’y a aucun lien entre les catégories d’âge et les risques de ce vaccin. C’est pour cela que la FDA n’a pas créé de limite d’âge et toute personne de 18 ans et plus pourra recevoir le vaccin Johnson & Johnson", poursuit Sabine Stordeur.

Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé, a adoubé cette décision, rappelant que la Belgique restait "dans la logique des décisions déjà prises".