Le pédiatre soutient pleinement la décision du Haut Conseil de la Santé et du CIM de donner également aux enfants la possibilité d'être vaccinés. Marc Raes souligne que, selon les chiffres de la vaccination des enfants aux États-Unis et d'une étude menée par Pfizer (dont le vaccin pour enfants pourra être administré en Belgique), aucun effet secondaire alarmant n'a été signalé. La plupart des 5-11 ans vaccinés n'ont, de plus, pas été réellement malades après leur vaccination. "Le vaccin est différent de ceux qui protègent les enfants contre d'autres maladies graves", ajoute Marc Raes.

Le médecin encourage les parents dont l'enfant présente des risques de développer une forme grave de la maladie ou souffrant de problèmes de santé à le faire vacciner. Le sérum est également recommandé pour les plus jeunes en contact avec des personnes à risque (personnes âgées, présentant des facteurs de comorbidité?).

Ce dernier insiste toutefois sur le fait qu'un pédiatre n'a pas vocation à encourager les parents à faire vacciner leurs enfants, même s'il peut leur fournir des informations scientifiques objectives.