Redoutée depuis plusieurs mois, la vague d'automne ne se matérialise pas dans les faits. En Belgique, la hausse des contaminations tourne aux alentours de 10% par semaine. À titre de comparaison, les infections ont doublé en une semaine chez nos voisins hollandais. On est donc loin de la reprise de l'épidémie tant redoutée, même s'il faut tenir ces chiffres à l'oeil.

Pour VTM Nieuws, Steven Van Gucht s'est montré optimiste à propos de ces chiffres, affirmant que le scénario du pire était pour le moment évité. "Pour l’instant, nous faisons mieux que les prédictions précédentes, c’est une bonne chose", a-t-il expliqué. En automne, les experts pensaient que "1 000 lits seraient occupés en soins intensifs dont plus de la moitié pour des patients covid." 

Cependant, le virologue refuse de crier victoire trop vite. "Si la situation venait à s'aggraver, je ne pense pas que nous atteindrons encore ces chiffres. Mais il pourrait y avoir des changements dans les semaines à venir. Nous espérons que cela ne sera pas le cas et qu'ils ne seront pas trop graves si cela se passe", a-t-il conclu.