Belgique Deux candidats des Jeunes CDH du Brabant wallon ont voulu dénoncer les abandons d’animaux, s’attirant la critique.

La vidéo partait pourtant d’une bonne intention mais la forme employée a totalement balayé le message qu’ont voulu transmettre les auteurs. Deux membres des Jeunes CDH du Brabant wallon, Mathieu Wautier et Aurore Heuse, ont posté lundi un clip dans lequel ils dénoncent l’abandon des animaux, à l’aube des départs en vacances.

Dans la mise en scène, le jeune candidat tubizien tient sa colistière en laisse. Celle-ci adopte une posture canine, à quatre pattes, une laisse autour du cou. "Allez sale clebs, avance", lance-t-il. L’homme feint alors de l’attacher à un arbre, avant de s’exclamer : "Une bonne chose de faite, que les vacances commencent."

Le spectateur assiste au démarrage en trombe du supposé vacancier, avant que la caméra ne s’arrête sur la jeune actrice et zoome sur la bouille attristée de cette dernière. Elle pleurniche et mime l’animal qui pleure le départ de son maître.

La vidéo a créé la polémique, de nombreux internautes la jugeant sexiste et de mauvais goût. Les deux jeunes candidats l’ont aussitôt retirée des réseaux sociaux. Nous avons tenté de les joindre, en vain. Leur colistier, Sébastien de Jonge, par ailleurs directeur du refuge Sans Collier à Perwez, regrette la forme mais y voit une erreur pas bien méchante. "C’était maladroit mais c’est une question de jeunesse, explique-t-il. J’y vois une forme de naïveté. Ce sont deux candidats hyper motivés, dans une démarche proactive. Ils ont voulu parler de cette cause qui ne leur est pas familière comme c’est le cas pour moi et ça, c’est positif."