Concrètement, celles-ci seront désormais inscrites dans le décret wallon du 21 octobre 2021 relatif à l'usage du Covid Safe Ticket (CST) et à l'obligation du port du masque. "Ce décret permettra d'avoir une base légale en Wallonie et de rassembler dans un même corps de règles les dispositions relatives au port du masque" alors que la fin de la phase d'urgence épidémique, impliquant une gestion fédérale de la crise, doit être votée ce jeudi à la Chambre, a expliqué la députée socialiste Sabine Roberty.

Seul le cdH s'est abstenu, non en raison du fond du texte mais "parce qu'il aurait été plus simple de procéder d'une autre manière", le décret voté en Wallonie imposant notamment à la Communauté germanophone d'agir de son côté pour que la même règlementation s'applique sur son territoire.

Enfin, le ministre régional de la Mobilité, Philippe Henry, a confirmé au cours des débats que les bâches placées à l'avant des TEC depuis le tout début de la crise sanitaire seraient retirées à partir du 4 avril. "Ce retrait permettra à nouveau aux usagers de monter par l'avant, ce qui fera gagner de la place, et d'acheter des tickets directement au chauffeur", a-t-il souligné.