Belgique

La Wallonie aura ces deux prochains jours les yeux de Chimène pour l'Espagne, malgré le regain de tensions diplomatiques entre ce pays et la Belgique. 

Ces mercredi et jeudi, la Région s'invitera dans la capitale espagnole pour mettre en avant les liens qui l'unissent à l'Espagne et tâcher d'en créer de nouveaux alors que le pays ibérique, quatrième économie de la zone euro, est un partenaire économique de premier plan. L'évènement "Casa Valonia" ("Maison Wallonie") est organisé à la Fondation Carlos de Amberes, dans le centre de Madrid, et associe l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex), Wallonie-Bruxelles International (WBI), l'Ambassade de Belgique à Madrid, la Chambre de Commerce belgo-luxembourgeoise et divers partenaires publics et privés, tant wallons qu'espagnols.

"Casa Valonia" revêt une importante dimension économique, avec 100 professionnels inscrits à des rencontres "B to B", dont 12 brasseurs belges, qui tenteront de profiter de l'intérêt des Espagnols pour les bières artisanales. La Wallonie tâchera plus généralement de se présenter sous ses plus beaux atours pour attirer des investissements espagnols sur son territoire.

Mais l'évènement sera également culturel, scientifique, avec une conférence de l'Université de Liège sur les exo-planètes, et éducatif, avec la présence de huit étudiants wallons dans la cadre du programme "Explort".

"Casa Valonia" est organisé un an après "Lo que nos une" ("Ce qui nous unit"), un "grand évènement de visibilité" mis en place par l'Awex à Madrid après les tensions diplomatiques nées dans la foulée du référendum sur l'indépendance de la Catalogne, jugé illégal par Madrid.

Si les tensions étaient retombées d'un cran, elles ont été récemment ravivées après le nouveau mandat d'arrêt européen émis mi-octobre par la justice espagnole à l'encontre de l'ancien président catalan Carles Puigdemont, exilé en Belgique, pour sédition et détournement de fonds publics. Un refus des autorités judiciaires belges d'extrader l'ancien président de la Catalogne vers l'Espagne ne restera pas "sans conséquences", a averti mardi un membre du gouvernement espagnol alors que la justice espagnole a émis deux nouveaux mandats d'arrêt européens contre les indépendantistes catalans LLuis Puig et Toni Comin, réfugiés à Bruxelles depuis 2017.

"Casa Valonia" semble donc arriver à point nommé pour mettre en avant "ce qui unit et non ce qui divise" la Wallonie et l'Espagne et tisser de nouveaux liens économiques et culturels.

L'Espagne est le septième client de la Wallonie qui y a exporté pour 1,9 milliard d'euros en 2018, ce qui représente plus de 4% des exportations totales de la Wallonie.