"Ne venez pas à Knokke-Heist ce week-end". Le message de Leopold Lippens est limpide. Les visiteurs d'un jour devront faire demi-tour. Les plagistes n'accepteront qu'une sélection de visiteurs. "C'est la seule façon de garantir un accueil optimal pour les nombreux touristes qui sont déjà à Knokke-Heist", justifient les autorités communales. La police effectuera des contrôles très stricts et prendra des mesures très sévères contre les personnes qui ne respecteront pas les règles communales (entre autre l'absence d'une tenue vestimentaire correcte dans les rues commerçantes). Une amende sera immédiatement infligée.