Le quotidien flamand De Morgen annonçait ce matin que l'exécutif européen avait recalé le projet de budget de la Belgique pour 2012, une analyse fortement relativisée dans les milieux gouvernementaux

BRUXELLES Le gouvernement fédéral se réunit à 11 heures ce vendredi matin en comité ministériel restreint ("kern") pour y évoquer principalement les discussions qu'il mène actuellement avec la Commission européenne sur le budget 2012. Le quotidien flamand De Morgen annonçait ce matin que l'exécutif européen avait recalé le projet de budget de la Belgique pour 2012, une analyse fortement relativisée dans les milieux gouvernementaux.

"Il faut remettre les choses en perspective. La lettre que la Commission a envoyée au gouvernement n'est pas un document formel. Comme c'est toujours le cas, il s'agit ici d'un échange informel classique ; la Commission n'a encore pris aucune décision officielle sur le budget", commentait-on.

Ce ne serait pas tant le taux de croissance retenu (0,8 pc) par l'équipe Di Rupo que "le calcul de certaines mesures" qui poserait problème.

"Le budget a été préparé dans d'autres circonstances, lorsque la Commission elle-même partait d'une prévision de croissance économique pour la Belgique de 0,9 pc", ajoutait-on.

Un premier contrôle budgétaire est prévu en février. Les prévisions de croissance pourraient y être revues, alors que les chiffres définitifs du déficit budgétaire de 2011 seront connus.

L'Europe exige un déficit budgétaire inférieur à 3 pc du Produit intérieur brut (PIB), raison pour laquelle gouvernement vise un taux de 2,8 pc.

© La Dernière Heure 2012