Belgique

Le cabinet d'avocats d'affaires a officiellement mis fin ce jeudi à la convention qui liait Mischaël Modrikamen à Mes Bonhivers, Dehaene et Barettew


BRUXELLES Mischaël Modrikamen, qui disait depuis quelques mois vouloir consacrer la majeure partie de son temps à la gestion du Parti Populaire qu'il préside, poursuivra jusqu'à son terme le dossier Fortis, avec Me Laurent Arnauts.

Ce dernier continue ses activités sous la dénomination "Arnauts" et mettra, dans ses locaux de l'avenue Louise, un bureau à disposition de Mischaël Modrikamen pour assurer leur collaboration sur le dossier Fortis. Me Modrikamen gardera également "des missions de conseil et de consultance spécifiques".

De leurs côtés, Me Bonhivers, le plus ancien associé de Me Modrikamen, et Me Barette, poursuivent ensemble leurs activités d'avocats sous la dénomination "Bonhivers". Le cabinet Modrikamen s'est illustré à plusieurs reprises ces dernières années dans la défense des actionnaires minoritaires, acquérant une importante dimension médiatique lors de l'affaire Fortis.

Il avait également été le théâtre d'une perquisition en mars dernier qui a conduit à l'inculpation de Me Modrikamen pour faux, usage de faux et complicité de blanchiment dans la faillite de la société Donaldson en 2008. Le président du PP, qui nie tout acte délictueux, a lui-même porté plainte pour dénonciations calomnieuses.

© La Dernière Heure 2010