Belgique La Cwape s’oppose au report de 5 ans annoncé par la nouvelle coalition wallonne.

Les détenteurs de panneaux photovoltaïques s’attendaient à se voir imposer une taxe prosumer dès le 1er janvier 2012, c’est-à-dire une taxe annuelle forfaitaire pour compenser les frais d’injection sur le réseau.

Précédemment, Jean-Luc Crucke, ministre wallon de l’Énergie, avait pourtant proposé d’exonérer définitivement les propriétaires de panneaux placés avant le 1er juillet 2019. Son avant-projet de décret aurait probablement été adopté sans le départ inopiné de Patricia Potigny.

Le nouveau gouvernement wallon a trouvé une solution intermédiaire. Dans sa déclaration de politique régionale, il annonce le report de 5 ans de ce prélèvement, prévu pour le 1er janvier 2025. Quel sera l’impact financier de cette concession obtenue par les libéraux ? De son côté, Willy Borsus (MR) conteste l'analyse de la Cwape et assure que le gouvernement s'est engagé dans la déclaration de politique régionale à "ce qu'il n'y ait aucune augmentation de la facture des ménages", via notamment des rationalisations.

(...)