Serrer les boulons, puis les dévisser. Telle est la gymnastique à laquelle doivent se soumettre nos autorités, en fonction des courbes épidémiques. Après un rebond très marqué, on le sait, la tendance est aujourd'hui aux contaminations en décroissance (sauf à Bruxelles). 

Côté commerces, où l'on traverse une très douloureuse période de soldes jusqu'ici, balafrée par le Covid de manière générale et la mesure d'un shopping à mener seul et de manière limitée dans le temps (30 minutes maximum) depuis le 29 juillet dernier, on est donc ravis de voir la mesure s'assouplir.

Comme c'était attendu et annoncé par La DH hier, il est de nouveau possible de faire ses emplettes à deux maximum, et sans limite de temps. Un peu d'air pour les chalands, beaucoup de souffle pour les commerçants. Ces nouvelles mesures seront en vigueur à partir de lundi prochain, 24 août (ce qui, au passage, fait donc perdre un week-end de soldes aux commerçants).

Bien entendu, les gestes barrière et les mesures sanitaires (contrôle du nombre de personnes présentes en même temps dans les magasins, mise à disposition de gel hydroalcoolique, port du masque obligatoire dès l'âge de 12 ans, etc.) sont encore et toujours d'application dans nos magasins, grandes surfaces et centres comerciaux. Et il y a fort à parier qu'ils le seront encore longtemps.