Une nouvelle réunion se déroulera la semaine prochaine.

Le Comité de concertation (Codeco), organisé de manière électronique, a donc validé ce mercredi la réouverture des cinémas, des théâtres et du monde de la Culture.

Cette marche arrière des autorités fait suite à l’arrêté du Conseil d’État qui suspend l’arrêté royal du 23 décembre, pris à la suite de la décision du Comité de concertation de fermer les activités en intérieur et par conséquent tout un pan de la culture.

Un arrêté réparatoire a donc été concocté par Annelies Verlinden (CD&V), ministre de l’Intérieur. Il ramène les théâtres et les cinémas au régime sanitaire en vigueur avant le Codeco du 22 décembre.

En pratique, le Codeco a rétabli les décisions en vigueur depuis le 3 décembre sur les conditions applicables au secteur culturel et plus largement pour l’ensemble du secteur de l’événementiel. Juridiquement, aucune distinction ne peut être faite entre la culture et l’évènementiel.

Les théâtres, cinémas, et salles de concert seront donc à nouveau accessibles, mais uniquement en places assises et avec port du masque.

Cela inclut les activités culturelles qui se déroulent en dehors du circuit classique, comme un concert dans une salle de sport ou une pièce de théâtre dans une salle paroissiale. Un maximum de 200 visiteurs sera par ailleurs autorisé et le Covid Safe Ticket sera requis à partir de 50 visiteurs.

Les salles de bowling restent fermées

En revanche, les parcs d’attractions ; les parcs animaliers et zoos ; les plaines de jeux intérieures ; les parcs de trampoline ; les salles de bowling ; les salles de snooker et de billard ; les salles de fléchettes ; les établissements pour les jeux de paintball et les lasergames restent fermés.

La Pro Basketball League et l’Euromillions Volley League, soit les ligues belges de basket et de volley, ont de leur côté demandé "une perspective à court terme pour autoriser les spectateurs lors des matchs" .

Pour rappel, le huis clos est en vigueur pour le sport en salle depuis la fin novembre.

Un prochain Comité de concertation doit avoir lieu la semaine prochaine, peut-être le mercredi 5 janvier, pour suivre l’évolution de la situation sanitaire et mettre en place des protocoles plus affinés dans un grand nombre de secteurs durement impactés par les restrictions - dont la culture.

Des protocoles sont prêts dans la plupart des secteurs, mais leur application dépendra de décisions politiques. Plusieurs experts remettent par exemple en cause le principe de la jauge unique de 200 quelle que soit la capacité d’une salle.

Le ton du prochain Codeco dépendra de l’évolution de l’épidémie. Rien ne permet pour l’instant de prédire dans quel sens iront les décisions de la semaine prochaine. "C’est impossible à dire. On ne sait pas sur quel pied danser avec Omicron", reconnaît une source fédérale.