La Fédération belge des exploitants de solariums (FeBelSol) se réjouit de l'arrêt du Conseil d'État qui annule l'arrêté royal (AR) de 2017 relatif aux solariums, a-t-elle annoncé jeudi par communiqué.

FeBelSol compte à présent sur un dialogue constructif avec les autorités belges pour aboutir à une solution, tant pour le secteur que pour la protection des consommateurs. Le Conseil d'État a annulé dans un arrêt du 5 février 2020 l'Arrêté Royal du 24 septembre 2017 fixant les conditions de fonctionnement des salons de bronzage. Cet arrêté imposait aux clients des centres de bronzage de disposer d'une attestation établie par un médecin et identifiant préalablement leur type de peau. Une dérogation était toutefois prévue dans l'arrêté pour autant que le type de peau du consommateur puisse être déterminé par l'exploitant si celui-ci disposait d'un appareil pour l'identifier.

Ce jugement signifie concrètement qu'il n'y aura pas d'exigences complémentaires pour déterminer le type de peau des consommateurs qui se rendent dans un centre de bronzage, précise FeBelSol.

"Nous avons engagé la procédure pour tirer la sonnette d'alarme et pour être entendus", a expliqué Wouter Lobbestael, président de FeBelSol. "Nous accordons une grande importance à la bonne formation de nos collaborateurs. Ils sont parfaitement capables de déterminer le type de peau des consommateurs et se tiennent à toutes les exigences préventives qui sont d'application non seulement en Belgique, mais dans toute l'Europe. Un médecin ou un capteur ne sont absolument pas nécessaires et constituent une motion de méfiance à l'égard de nos exploitants et de leurs collaborateurs."

La Fédération des exploitants de solariums rapporte également qu'elle aura prochainement un entretien avec Nathalie Muylle, la ministre fédérale de l'Emploi, de l'Économie et des Consommateurs pour "engager un vrai dialogue, où nous sommes considérés comme un interlocuteur à part entière", a précisé Wouter Lobbestael.

FeBelSol entend notamment plaider pour l'instauration de licences pour les quelque 450 solariums de Belgique.