Si les allocations de chômage temporaire sont du ressort de l'Etat fédéral, le Conseil d'Etat estime que le fonds destiné aux voyagistes s'apparente à une forme d'aide aux entreprises, une compétence régionale.

Il revient donc aux gouvernements des différentes Régions de se positionner.