Le Conseil d'Etat a rejeté vendredi la suspension de l'arrêté royal concernant la fermeture des plaines de jeux intérieures dans le cadre des mesures de lutte contre le coronavirus. Selon son arrêt, il n'y a pas de violation du principe d'égalité. Début décembre, un groupe de plaines de jeux intérieures de Flandre et de Bruxelles ont introduit un recours pour contester l'arrêté royal du 4 décembre, incluant leur fermeture décidée la veille par le comité de concertation.

Dans son arrêt, le Conseil d'Etat constate que les parties requérantes n'avancent aucun argument juridique convaincant permettant de déduire que la mesure de fermeture contestée est illégale ou déraisonnable.