Afin d’en savoir plus l’impact économique du Covid-19 sur le secteur sportif, l’Association interfédérale du sport francophone (AISF) et l’Association des établissements sportifs (AES) ont réalisé un sondage important. 

Sur base de ce sondage, une estimation des pertes nettes a été publiée. Et elles sont colossales. Pour les centres sportifs, la perte nette globale est évaluée à 14 500 000 euros. Il convient toutefois de préciser que le montant des pertes nettes est six fois plus important pour les grands centres sportifs. 40 % des centres sportifs, mais majoritairement les grands centres, en Fédération Wallonie-Bruxelles ont été contraints de mettre leurs employés au chômage temporaire pour force majeure. Concernant les clubs sportifs, les pertes nettes sont évaluées a minima à 48 000 000 d’euros et à 70 000 000 d’euros a maxima. 70 % des clubs prévoient que la crise aura, par ailleurs, un impact négatif sur les sponsors actuels et futurs.