C'est Elio Di Rupo, ministre-président wallon, qui en a fait l'annonce durant la conférence de presse suivant le Codeco de ce vendredi 26 mars: le couvre-feu d'application en Wallonie sera, à partir de ce premier mars, sous le coup de l'arrêté ministériel fédéral. Autrement dit, le couvre-feu wallon va s'aligner sur celui qui prévaut en Flandre : il débutera à minuit (plutôt que 22 heures jusqu'ici) et courra jusqu'à 5 heures du matin. La région germanophone s'aligne sur cette décision.

A Bruxelles, en revanche, au vu des rassemblements dans les parcs de ces derniers jours, Rudi Vervoort a annoncé pour sa part le maintien du couvre-feu de 22 heures à 6 heures, et le statu-quo total de la situation. "Le couvre-feu nous a bien aidés cette semaine avec toutes les manifestations dans les espaces publics, dans les parcs… Il permet de régler pas mal de situations par elles-mêmes (...) C’est la prudence qui s’impose", a signalé le ministre-président bruxellois.

Ce n'est donc pas encore la fin des différences de couvre-feu sur le territoire belge...