Le plan pandémie qui avait été élaboré en 2006 lors de l'épidémie de grippe H5N1 aurait dû être mis à jour, mais cela n'a pas été fait, a déclaré vendredi le docteur Piet Vanthemsche, co-président de l'Economic Risk Management Groupe (ERMG) et commissaire Influenza à l'époque, devant la commission spéciale de la Chambre chargée d'examiner la gestion de l'épidémie de Covid-19 par la Belgique. Piet Vanthemsche avait été nommé commissaire interfédéral Influenza en 2005, afin de lutter contre la grippe H5N1. Il était resté à ce poste jusqu'à l'été 2006, après avoir élaboré un plan pandémie. Son équipe comprenait notamment Yves Van Laethem et Marc Van Ranst, ce dernier lui ayant succédé au poste de commissaire.

"Ce plan aurait pu offrir une base pour combattre la pandémie. Oui, il y avait une structure, mais un plan ne reste qu'un plan", a-t-il toutefois nuancé. "Quand on voit les aspects épidémiologiques (du Covid-19), aucun plan n'aurait été véritablement adéquat. Tout plan doit être corrigé et adapté pendant une crise."

Selon M. Vanthemsche, la mise à jour du plan de 2006 n'a jamais été réalisée. "Pourquoi? Il faut poser la question aux personnes venues après moi. Il y a eu sans doute d'autres priorités politiques. Et y avait-il suffisamment d'effectifs pour maintenir à jour ce type de plan?", s'est-il interrogé. "A l'avenir, il faut garder un plan pandémie, mis à jour et opérationnel." Selon lui, "l'institution appropriée pour mettre à jour ces plans, à l'instar du plan d'urgence nucléaire, est le centre de crise fédéral."

"L'épidémie a-t-elle été bien abordée? Difficile d'y répondre. Je laisse à votre sagesse d'en décider", a-t-il conclu à l'attention des députés. "La principale difficulté de cette épidémie était son ampleur. Les nombreuses inconnues sont une source importante de problèmes."