C'est ce qu'a indiqué la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden sur les ondes de Radio 1, lundi matin.

La Belgique a interdit dimanche pour 24 heures tous les voyages de passagers essentiels et non essentiels (aériens, ferroviaires et maritimes) en provenance du Royaume-Uni. Cette mesure pourrait être prolongée pour une à deux semaines, a laissé entendre la ministre de l'Intérieur.

Dimanche soir, la présidence allemande de l'UE a convoqué une réunion des ambassadeurs des Etats membres à 11h lundi dans le cadre du dispositif de réaction dans les situations de crise IPCR. Il s'agit d'une concertation qui débouchera sur un avis concernant la nouvelle variante du coronavirus découverte au Royaume-Uni au cours de week-end, a précisé Mme Verlinden.

En fonction de cet avis, le gouvernement fédéral communiquera sur une possible prolongation de l'interdiction de voyage depuis et vers le Royaume-Uni.

La découverte d'une nouvelle variante "hors de contrôle" du coronavirus sur le territoire britannique a poussé dimanche de nombreux pays dont les Pays-Bas, la Belgique, l'Allemagne, la France, la Turquie et Israël à suspendre leurs liaisons avec le Royaume-Uni. Cette nouvelle souche serait 70% plus contagieuse, estiment les experts.