Un premier cycle de consultations débutera mercredi, à l'initiative de la Première ministre Sophie Wilmès, en vue de recueillir l'expertise de nombreux acteurs de terrain quant à la situation sociale et économique de la Belgique après la crise sanitaire, a annoncé mardi soir le cabinet de la cheffe du gouvernement fédéral.

Mme Wilmès (MR) avait annoncé lors de son discours de politique générale du 17 mars dernier - au début de la pandémie de coronavirus - que le gouvernement fédéral, avec la confiance de la Chambre des Représentants, (devrait) aussi préparer, étape par étape, le redéploiement et la relance économiques une fois la crise derrière nous".

Les services de la Première ministre ont rappelé que d'importantes mesures de soutien à l'économie et de protection sociale ont déjà été prises au cours de ces derniers mois pour palier l'urgence de la situation.

"Cette relance s'inscrit donc dans le prolongement de ces premières mesures et vise un redéploiement stratégique et durable de notre économie. Le Plan de relance se construira avec les entités fédérées et tiendra compte des initiatives prises au niveau européen (Next Generation EU)", a précisé le cabinet de Mme Wilmès.

Les rencontres se tiendront au cours des trois prochaines semaines. Elles s'articuleront autour de trois grands piliers: investir, protéger et déployer.

Les premières consultations ont été fixées à mercredi. La Première ministre, les vice-Premiers ministres et les ministres fédéraux compétents échangeront de manière approfondie avec, notamment, des représentants des grandes institutions belges et des membres du milieu académique, spécialisés dans les matières socio-économiques.

Vendredi 10 juillet, l'équipe gouvernementale recevra, dans un premier temps, les représentants de grandes entreprises installées en Belgique pour, ensuite, dialoguer avec un panel d'acteurs de terrain et de citoyens, entrepreneurs, commerçants et indépendants.