Belgique

Les cartes seront présentées aux communes dans les prochains jours

NAMUR Le gouvernement wallon a approuvé jeudi un nouveau cadre de référence éolien ainsi que la cartographie du potentiel éolien sur le territoire de la Région. Attendue depuis fin août 2011, lorsque les principes de ce cadre avait été adoptée, cette décision permettra aux acteurs de ce secteur de connaître une série de dispositions pratiques relatives à l'implantation des éoliennes: taille des mâts, distance avec les habitations, priorité accordée à la pose de mâts le long des autortoutes, etc.

Ce cadre est assorti d'une cartographie qui définit des lots de répartition et identifie les zones favorables à l'installation des éoliennes. Les cartes seront présentées aux communes dans les prochains jours, avant le début de l'enquête publique proprement dite le 15 avril.

Le gouvernement veut, ce faisant, mettre de l'ordre dans le développement de l'éolien en Wallonie.

"Nous sommes confrontés à des démarches locales qui ne prennent pas en compte l'intérêt de l'ensemble du terroitre. Actuellement, c'est un peu la loi du premier arrivé, premier servi", a expliqué le ministre de l'Aménagement du territoire, Philippe Henry.

Ces nouveaux instruments doivent aussi contribuer à la réalisation de l'objectif de production de 4.500 GW/h d'énergie éolienne en 2020. Selon le ministre de l'Energie, Jean-Marc Nollet, le gisement d'emplois est considérable. Le secteur compte aujourd'hui quelque 3.500 emplois. Ce nombre pourrait être doublé d'ici 2020.

La Société de financement complémentaire des infrastructures (Sofico) se verra confier la mission d'opérateur public pour l'installation des nouveaux mâts le long des autoroutes. Elle

© La Dernière Heure 2013