Belgique Les communes tentent de régler le problème grâce au règlement de police alors que la Région wallonne a légiféré il y a peu.

Chaque automobiliste belge ou presque a déjà retrouvé au moins une fois sur son pare-brise une petite carte de visite plastifiée proposant de racheter son véhicule. Un phénomène qui dure depuis des années, mais qui est toujours bien présent dans le quotidien des automobilistes.

Pourtant, le dépôt d’imprimés publicitaires plastifiés sur les véhicules à l’arrêt ou en stationnement sur toute voie ouverte au public est interdit par la Région wallonne. Un arrêté du 23 février dernier décrit comme favorisant la prévention de certains déchets et la propreté publique est entré en vigueur en avril dernier, soit depuis environ quatre mois.


(...)