Après des mois particulièrement difficiles à cause de la crise du coronavirus et avec des mesures drastiques instaurées pour cette fin d’année, les Belges fêteront-ils tout de même Noël et Nouvel An ? C’est l’une des questions auxquelles s’est intéressé notre baromètre La Dernière Heure - La Libre - L’Avenir - Dedicated.

Avec un premier constat assez frappant : près de quatre Belges sur dix (39 %) ne célébreront aucune des deux festivités cette année. Huit pour cent d’entre eux ne les célèbrent habituellement pas. Les 31 % restants ne le feront pas cette année. Pour le reste, 32 % des sondés fêteront à la fois Noël et le Nouvel An, 17 % ne feront la fête que pour le réveillon de Noël et 3 % ne célébreront que le passage à l’an neuf.

L’autre constat majeur de notre sondage concerne le nombre de personnes qui seront présentes aux différentes fêtes. Pour huit Belges francophones sur dix, le comité sera limité à la famille restreinte et 6 % fêteront Noël ou Nouvel An seuls à la maison.

Mais qui dit famille restreinte ne signifie pas forcément que la bulle (1 personne invitée pour une famille, 2 personnes pour un isolé) sera scrupuleusement respectée. Seuls 54 % des sondés affirment qu’ils respecteront "certainement" la bulle alors que 25 % indiquent qu’ils la respecteront "probablement". Pour le reste, 18 % affirment qu’ils ne la respecteront pas (6 %) ou probablement pas (12 %). Soit près d’un Belge francophone sur cinq.

Une proportion qui varie selon la catégorie d’âge. Les personnes âgées - et donc les plus à risques - seront davantage enclines à respecter scrupuleusement la bulle sociale (67 % "certainement ", 16 % "probab lement "). À l’inverse, les jeunes de 18-34 ans, moins à risques de développer une forme sévère de la maladie, auraient davantage tendance à transgresser la règle. Neuf pour cent d’entre eux ne respecteront "certainement pas" la règle, et 16 % "probablement pas".

© IPM

*Le baromètre dont nous vous révélons les principaux résultats a été commandé par La Dernière Heure, La Libre et L’Aveniret a été réalisé par Dedicated. Ce sondage a été effectué auprès de 706 Wallons et 298 Bruxellois âgés de 18 ans et plus, via Internet. La sélection des répondants a été réalisée par Internet dans le respect des quotas sur les principaux critères sociodémographiques (genre, âge…) et répartie de façon représentative entre les provinces de Wallonie et sur les communes de la région de Bruxelles-Capitale. La marge d’erreur est de ± 3,1.