C’est un cri du cœur que fait Émile Collin, le papa d’un petit garçon gravement touché par le coronavirus sur sa page Facebook : "Que celui qui pense que le coronavirus est une belle foutaise vienne voir mon pauvre petit garçon. Il se bat depuis plusieurs jours contre une hyperréaction à ce foutu virus". Une photo de son enfant, couché sur son lit d’hôpital, accompagne son message poignant.

Damien, 8 ans, aurait contracté le virus il y a un mois. Le petit garçon a été hospitalisé à la suite d’une hyperréaction au virus, mais son état a soudainement empiré, obligeant le personnel soignant à le transférer samedi, durant la nuit, en soins intensifs…

Un état préoccupant qui bouleverse ce papa : "En tant que parent, c’est horrible de voir son enfant souffrir. Son combat peut durer des mois" . Et de souligner la force de son fils : "Il est super courageux mon petit bonhomme ; je suis fier de lui mais qu’est-ce que j’aimerais prendre sa place…" .

"C’est un petit robuste", nous confie sa mamy très émue, qui a bien du mal à retenir ses larmes, toujours dans l’attente ce dimanche que l’état de santé du petit patient s’améliore.

Un message fort

Par son message fort, partagé déjà des milliers de fois par les internautes, ce Blégnytois entend faire prendre conscience de la gravité du virus. Oui le virus existe bel et bien, et "s’attaque à tous, même aux enfants" , contrairement aux idées préconçues dans l’opinion publique.

L’homme souhaite par là raisonner ceux qui ne croiraient pas encore au virus, et qui ne seraient pas prêts à respecter les dernières mesures mises en place par le gouvernement fédéral : "S’il vous plaît, prenez soin de vous, protégez-vous et protégez les autres", plaide-t-il.