Interrogé plus précisément sur ses craintes, M. Van Grieken a dit ne pas savoir exactement ce que les autorités publiques pourraient faire de néfaste avec cette application, mais estimé qu'il était toutefois nécessaire d'avoir une saine dose de méfiance envers elle.

"Car une fois qu'ils ont vos données, vous ne savez pas sur qui, sur quoi."

Mercredi, M. Van Grieken a toutefois précisé qu'il fallait bien suivre les consignes édictées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus. "Ce n'est que comme cela que nous viendrons à bout du virus."

Concernant l'application corona, le leader du Belang dit soutenir la décision du gouvernement de ne pas obliger son usage.

"Les gens doivent avoir la liberté de l'installer, mais aussi la liberté de ne pas l'installer", selon lui.