Le parquet avait exigé trois mois de prison et une amende de 4.000 euros. En octobre, il y avait eu quelque émoi dans cette petite commune après que le médecin a été testé positif et qu'il est apparu qu'il ne portait pas toujours un masque lorsqu'il recevait des patients. Au final, 95 patients ont été testés et sept d'entre eux avaient contracté le coronavirus.

Selon son avocat, le médecin s'était fait tester un lundi et avait appris le mercredi qu'il était positif, après quoi il a fermé son cabinet. L'avocat a reconnu que le médecin avait été imprudent en voyant des patients entre-temps, mais a plaidé l'acquittement. Le tribunal de police a suivi cette thèse, faute de preuves, mais le ministère public peut toujours faire appel de ce jugement.